Catégories
Uncategorized

Que se passe-t-il si je tombe enceinte avec un stérilet ?

Un stérilet est l’une des formes les plus populaires et les plus fiables de contraception réversible sur le marché. Il s’agit d’un petit dispositif en forme de T, fabriqué en cuivre ou en plastique contenant des hormones, qui est inséré dans la cavité utérine par le col de l’utérus et conçu pour empêcher la fécondation. Deux fils sont attachés au dispositif et un médecin, une infirmière de pratique avancée ou un assistant médical peut les utiliser pour retirer le stérilet lorsqu’il arrive à expiration (après 3 à 10 ans, selon le type de stérilet utilisé), lorsque la patiente choisit de tomber enceinte ou, dans de rares cas, en cas de complication.

Environ 10 % des femmes choisissent ce type de contraception car le risque de grossesse est très faible – moins de 1 % par an. De nombreuses femmes se font poser un stérilet juste après l’accouchement afin de rentrer chez elles après l’hôpital avec une méthode de contraception établie.

Toutefois, aucune forme de contraception n’est efficace à 100 %. Bien que cela soit rare, il est possible de tomber enceinte en utilisant un stérilet. C’était le cas d’une patiente que j’ai vue au printemps 2018. Elle avait un stérilet, et lorsqu’elle a fait un test de grossesse à domicile, il était positif. La patiente est venue passer une échographie, et la raison de l’échec du stérilet était évidente – le stérilet se trouvait dans le col de l’utérus, et non plus haut dans l’utérus où il aurait pu être trois fois plus efficace pour prévenir une grossesse.

Dans le cas rare où une grossesse survient alors qu’un stérilet est en place, il existe des risques pour la patiente et la grossesse. Les femmes doivent consulter un gynécologue pour réduire le risque de complications graves. Pour vous aider, retour-de-couches.fr vous propose son article : Que se passe-t-il si je tombe enceinte avec un stérilet ?

Comment les professionnels de santé vont gérer une grossesse sous stérilet ?

La première étape consiste à déterminer le type de grossesse, qui peut être soit :

● Intra-utérine, qui est l’emplacement normal du développement de la grossesse, permettant la croissance du fœtus pendant 9 mois, ou bien .

● Ectopique, qui se produit lorsqu’un ovule fécondé s’implante dans une trompe de Fallope ou dans un autre endroit en dehors de l’utérus et présente des risques graves pour la santé de la femme.

Nous avions l’habitude de croire que le fait d’avoir un stérilet augmentait le risque d’avoir une grossesse extra-utérine. Aujourd’hui, nous comprenons qu’en raison de l’efficacité des stérilets à prévenir les grossesses intra-utérines, si une grossesse survient, il est plus probable qu’elle se développe en dehors de l’utérus. Mais les patientes ne sont pas exposées à un risque accru de grossesse extra-utérine simplement parce qu’elles portent un stérilet.

Ensuite, on recherche les fils du stérilet dans le col de l’utérus pour éventuellement retirer le dispositif. Des études ont montré que le risque de fausse couche, de naissance prématurée et d’infection du sac amniotique et du liquide avant l’accouchement (chorioamnionite) est significativement plus élevé lorsque les stérilets sont laissés en place pendant la grossesse par rapport aux grossesses au cours desquelles le stérilet est retiré. Toutefois, si le retrait du stérilet améliore l’issue de la grossesse, le risque de complications de la grossesse reste plus élevé que chez les patientes n’ayant jamais eu de stérilets en place. Pour la plupart des femmes dont les fils du stérilet sont visibles à travers le col de l’utérus, nous recommandons le retrait du stérilet lors de la première visite.

Chez certaines femmes, les fils du stérilet s’enroulent dans le col de l’utérus. Dans ce cas, nous pouvons parfois utiliser un petit outil pour saisir les fils, ou utiliser un guidage par ultrasons pour retirer le stérilet. Cependant, comme l’utérus a grandi avec le fœtus, il est parfois impossible d’atteindre le stérilet. Dans ces cas, nous devons laisser le stérilet en place car le fait de le chercher pourrait blesser la mère ou la grossesse par inadvertance. Après l’accouchement, nous veillerons à localiser le stérilet dans le placenta, les membranes ou l’utérus.

Pour les femmes souffrant de grossesses extra-utérines, nous recommandons un traitement, qui peut être un médicament ou impliquer une intervention chirurgicale. Les grossesses extra-utérines sont dangereuses en raison du risque élevé de rupture et d’hémorragie. Si une grossesse extra-utérine se produit, les risques pour la patiente comprennent de fortes douleurs, une infection et même la mort.

Que faire si vous avez un stérilet et que vous soupçonnez une grossesse ?

Tout d’abord, faites un test de grossesse à domicile. Les tests d’aujourd’hui sont très performants pour diagnostiquer une grossesse à un stade précoce. Si le test est négatif et que vous êtes toujours inquiète, appelez votre prestataire de soins, qui pourra répondre à vos questions, procéder à un examen ou à des tests supplémentaires si nécessaire.

Si le test est positif, appelez votre gynécologue et expliquez-lui votre situation. Le médecin peut demander une échographie et effectuer un examen. Si vous avez des douleurs pelviennes à droite ou à gauche accompagnées de saignements vaginaux et que vous ne pouvez pas être vue par votre médecin immédiatement, il est raisonnable de vous rendre au service des urgences car la cause pourrait être une grossesse extra-utérine.

Le stérilet est une excellente forme de contraception pour de nombreuses femmes, mais aucun contraceptif n’est efficace à 100 %. Si vous envisagez d’utiliser un stérilet, demandez à votre médecin ou à un autre prestataire de soins de santé si cette forme de contraception très efficace vous convient. Toute l’équipe de retour-de-couches.fr reste à votre disposition dans l’espace commentaire du blog.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *